blason arbresle

Derniers articles publiés

Antoine Porte le dernier tonnelier de l'Arbresle

Vers 1880, l'Arbresle, dont la superficie totale est de 330 hectares, possède 100 hectares de vignes. Le phylloxera en détruira les trois quarts mais, dès 1886, on replante des cépages américains.

En 1903, 80 hectares de nouvelles vig...    Lire l'article


L’évêque de Durham, Robert de Stichill meurt à Arbipollis (L’Arbresle) en 1274.

En 1274, se tient le second concile de Lyon  prĂ©sidĂ© par le pape GrĂ©goire X. Jacques 1er d’Aragon, l’ambassadeur de Michel PalĂ©ologue, empereur de Byzance, les membres du clergĂ© grec  ainsi que 500 Ă©vĂŞques, 60 abbĂ©s (dont ...    Lire l'article


Gaspard Claude de Claret de Montverdun Gouverneur de L'Arbresle

Jacques-Annibal Claret de Fleurieu eut, en plus de cinq filles, quatre fils : l'ainĂ©, fut prĂ©nommĂ© Camille Jacques Annibal Gaspard (1727-1794) ; le second, Marc Louis Antoine (1729-17963), ami de Jean-Jacques Rousseau et disciple de Jussieu, es...    Lire l'article


Dernières publications

Arborosa n°40


Film : Les personnages célèbres de L'Arbresle


Arborosa n°39


Hommage aux Poilus Breslois


Arborosa n°38


L'Arbresle au fil des siècles

Tout commence vers 700 avant JĂ©sus Christ.

- 700 à - 50 Les Celtes venus d’Asie occupent la région Il s’agit de la tribu des Séguslaves  dont la capitale est à Feurs.

± - 50   Occupation romaine

± 450 Début de l’occupation burgonde

Avant J.C.

 

- 700 à - 50 Les Celtes venus d’Asie occupent la région Il s’agit de la tribu des Séguslaves  dont la capitale est à Feurs.

± - 50   Occupation romaine

± 450 Début de l’occupation burgonde

 

Haut Moyen-Age

 

± 500 Début de la conquête par les Francs de Clovis

534 La Burgondie est rattachée au royaume franc.

542   Saint-Maur incite 6 religieux à construire une abbaye à Savingy et à adopter la règle de son maître : Saint-Benoît

646   Le roi Childebert fait construire l'Hôtel-Dieu à Lyon et d'autres petits hôpitaux dans le Lyonnais dont un à l'Arbresle,  pour lutter contre les épidémies fréquentes à cette époque.

>717 Invasion des Sarrasins qui exterminent les habitants réfugiés dans le "Castellum" (ancêtre du château de l'Arbresle),

733 Charles Martel met fin à l’occupation arabe.

852   Lothaire, petit-fils de Charlemagne, cède ses droits sur l'Abbaye de Savigny (dont l'Arbresle faisait partie), à l'Archevêque de Lyon,  

934   Passage des Huns qui sèment une grande désolation dans la région et pillent l'Abbaye et le Castellum

934   Il est question de la reconstruction de l'Abbaye après destruction par l'invasion. Assassinat de l’Abbé Bénédict.

954 Par contrat signé à Anse, l'Archevêque de Lyon restitue aux moines (Abbé Badinus) tous les biens de l'Abbaye,

 

XI° au XIV° siècle

1000   L'approche du jugement dernier annoncé, provoque un afflux de dons  qui développe la prospérité de l'Abbaye,

1060   Construction du château et fortification de la ville sous forme de trois enceintes, le château lui-même, le vingtain, et le mur de ville (vestiges place Sapéon).

>1200   Incendie de l'Arbresle par les hommes d'armes de l 'Archevêque de Lyon, en conflit avec l'Abbaye

1274   Second Concile à Lyon. Nombreuses visites de prélats et d’évêques à l'Arbresle, ainsi que celle de Philippe le Hardi,

1334   Gel exceptionnel : les deux rivières sont prises par les glaces,

1348   Epidémie de peste. La Grande Peste qui ravagea toute l’Europe

1361   Séjour à l'Arbresle des "tard-venus", bande de pillards anciens soldats de la guerre de cent ans),

 

XV° siècle

>1420   Fréquents séjours de Jacques Cœur, propriétaire des mines de Chessy, Saint-Pierre et l'Argentière en sa maison, 14, rue du Marché.

1430   Le duc de Bourgogne s'empare des places fortes du Lyonnais, dont l'Arbresle

1441   Début de la construction de l'église St Jean-Baptiste,

1479   Invasion de sauterelles, limaces et chenilles, qui détruisent les récoltes,

1480    Hiver très rigoureux, La Saône et le Rhône furent gelés

1489    Charles VIII traversa Savigny, il s’arrêta au château de Sain-Bel

 

XVI° siècle

 

1500   Fin de la construction de l'église. Pose des vitraux de l'abside,

1559    Antoine d’Albon extermine des protestants à Lyon

1562   Mise à sac de l'Abbaye et de l’Arbresle par les hommes du  Baron des Adrets

1589    Réunion des chefs des Etats du Lyonnais à l’Arbresle

 

XVII° siècle

 

1628   Epidémie de peste

1629   Poursuite de l’épidémie de peste

1629   Décès d’Antoine SAPEON, cordonnier, qui se dévoua pendant la peste et en mourut à son tour.

1642   Destruction des portes de la Madeleine et de Sapéon (mur de ville), pour laisser passer la litière de Richelieu, mourant,

1677    Naissance à l’Arbresle de Claude Séraucourt, graveur. 

 

XVIII° siècle

 

1715   Orage titanesque sur la haute vallée de la Turdine entraînant une inondation catastrophique à l’Arbresle

±1715  Suite à l’inondation, construction de l’actuel pont sur la Turdine et création de l’actuelle rue Charles de Gaulle.

±1715  Invasion de hordes de loups

1740    Reconstruction de pont de la Madeleine

1765   Graves inondations entraînant des morts.

1780    Fin de l’abbaye de Savigny ; les derniers moines sont sécularisés.

1791   Le  château, devenu bien national à la Révolution, est revendu à Me Claude LACROIX.

1792   L’Arbresle devient chef-lieu de canton du département de Rhône et Loire.

1792   Les gardes nationaux de l’Arbresle envahissent le château du marquis d’Albon à St-Romain-de-Popey et le château d’Eveux.

1793   L’église St Jean-Baptiste est transformée en club révolutionnaire.

1793   Conséquence punitive d’une révolte girondine régionale, le département est divisé en deux : celui du Rhône et celui de la Loire.

1793  Naissance à l’Arbresle de Barthélemy Thimonnier, futur inventeur de la machine coudre.

 

XIX° siècle

 

1804   Étape du pape Pie VII, se rendant au sacre de Napoléon.

1814-1815    Occupation autrichienne

1815   Début d’une période de prospérité avec l’arrivée du tissage de la soie (tissage à bras), délocalisé depuis Lyon.

1820   Ouverture de la route entre l’Arbresle et Lozanne.

1825   Antoine BILLET achète le château à Me Alexis LACROIX (fils de Claude). Il contribua à sa dégradation en démolissant les vestiges de la tour sud-ouest, et les murailles, du nord-est au sud.

1825   Etape de Victor Hugo qui écrivit un de ses poèmes : Le « Château de l’Arbresle ».

1844   Naissance d’Antonin DUBOST qui sera ministre de la Justice en 1893 puis président du Sénat en 1906.

1852   Vente de la partie sud du château à Claude MARILLIER

1867   Naissance à l’Arbresle de Claude Terrasse, compositeur d’opérettes.

1859    Reconstruction du Pont sur la Turdine

1869   Acquisition de la partie nord du château par Fleury BILLET

1869   Début de la construction de la ligne de chemin de fer Lyon St Pau/ Montbrison par l’Arbresle, par les frères MANGINI.

1870   Début de l’exécution de nouveaux vitraux par LOBIN de Tours (coté Nord), puis par son beau-frère J.P. Florence (coté sud, nouvelles travées),

>1870   Développement important de l’industrie textile (soieries et velours).

1873   Le château devient école par bail de location de 9 ans ; l’école de garçons au sud, celle des filles au nord.

1873   Philippe Auguste GONIN écrit une « Monographie de l’Arbresle ».

1873   Mise en service du tronçon de voie ferrée entre L’Arbresle et Sain Bel.

1876   Restauration des vitraux du chœur par LOBIN de Tours.

1876   Mise en service du tronçon de voie ferrée entre L’Arbresle et Lyon.

1879   Fin de l’agrandissement de l'église par deux travées (coté portail) et remplacement de l'ancien beffroi par un clocher terminé en terrasse,

1889   Me Claude COZONA rachète aux héritiers des précédents propriétaires, la partie est du château, qu’il restaure en partie.

1890   Mr KLINGUE achète la partie ouest du château à Ferdinand MARILLIER, qui la revendit plus tard à Mr THIOLLIER qui la revendit à son tour à la Société de l’école libre.

1892   Pierre Valin publie « les Hanteurs du Sabbat », romain historique régional.

1895   Le tissage à bras est remplacé par le tissage mécanique.

1895   Destruction de l’église de la Madeleine, du cimetière contigu et de la chapelle du cimetière

1895   Construction, avenue de la gare, de la Gendarmerie (ancienne)

 

XX° siècle

 

1901   L’Arbresle compte 3406 habitants.

1904   Les vitraux de l'abside de l'église sont classés Monuments Historiques, ainsi que la grosse cloche datée de 1692

1905   Décès de Anthelme Nizier PHILIPPE, occultiste, théosophe, magnétiseur, guérisseur, qui connut la célébrité. Il est inhumé à Lyon-Loyasse.

1907   Epidémie de fièvre typhoïde qui fait 26 mort à l’Arbresle.

1908   Classement aux Monuments Historiques du tympan vitré au-dessus du portail d'entrée,

1921   L’Arbresle compte 2692 habitants. Une baisse qui est la conséquence de la disparition des tisseurs à bras.

1924   Madame PHILIBERT et ses sœurs héritières de la partie COZONA du château, la revendent à Claudius VERMOREL

1930   Réalisation du monument aux morts, en marbre et cuivre rouge, dans l'église, oeuvre du sculpteur Louis PROST

1931   L’Arbresle compte 2934 habitants.

1936  La teinturerie MARTINON prend la place de la passementerie de l’usine FICHET à l’entrée est de la ville.

1940   Bataille de l’Arbresle entre l’envahisseur allemand et un contingent de tirailleurs sénégalais.

1944   Libération de la ville par les troupes par la 1ère D.F.L. et la 1ère D.B.

1947   Joseph CHARVET est élu maire de l’Arbresle. Il le restera jusqu’en 1983

1952   Début des modernes saccages du patrimoine avec la disparition progressive du vieux quartier Sapéon.

1954   L’Arbresle compte 3500 habitants. La moitié des emplois est fournie par le tissage.

1960   Grande crise du textile qui va disparaître progressivement à l’Arbresle.

1961   Suppression des pinacles du clocher de l'église

1964   Première ouverture du Musée du vieux l’Arbresle.

1967   Suppression des gargouilles du clocher de l'église,

1970   Ouverture de la zone industrielle de La Pontchonnière.

1972   Installation de l'usine Comela, filiale de Berliet avec 300 personnes, à la Ponchonnière

1980   La teinturerie MARTINON ferme définitivement ses portes.

1981  Le Christ en Croix au fond de l'abside de l'église sculpté en bois et peint est classé aux Monuments Historiques

1982   Restauration de l’église

1983   Restauration de l’église

1983   Importantes inondations, en particulier de la Brévenne, qui seront à l’origine d’importants travaux de dragage et d’enrochement des rives de la rivière.

1983   Election de Pierre PIGNARD comme maire en remplacement de Joseph CHARVET

1983   Les programmes électoraux de la municipalité intègrent la protection du patrimoine.

1984  Fouilles pour le sauvetage de la chapelle de la Madeleine.

1990   L’Arbresle compte 5341 habitants.

1995   Jean Chevalier est élu maire de l’Arbresle. Il succède à Pierre Pignard.

1998  Mise en service du carrefour giratoire à l’entrée Est de l’Arbresle

1999   Inauguration de la structure d’escalade artificielle au Gymnase du Groslier

1999   Changement des canalisations d’eau rue Centrale

1999   Redéfinition du profil de la rue Claude Terrasse

1999   L’Arbresle compte 5975 habitants.

 

XXI° siècle

 

2000  Violent orage de grêle et inondations importantes en ville, le 10 juin, veille de Pentecôte, ainsi que dans la région

2001  La gauche gagne les élections municipales avec 36 voix d’avance grâce  au maintien de plusieurs listes de droite. Jean-Claude Gross, maire

2003  Inondation début décembre. Le stade route de Paris sert de lieu d'expansion des eaux de la Turdine.

2006  Achat de la propriété du Clos Landar pour en faire un lieu culturel, de détente et d'activités pour les jeunes

2008  La gauche gagne les élections avec 48 % des voix face à une droite encore une fois divisée

2008  Importante inondation dans la nuit du 1er au 2  novembre. Une fois de plus, l'étroitesse du passage de la Brévenne sous le giratoire de Martinon à provoqué un refoulement de l'eau dans les bas quartiers.

2009  Réouverture de la bibliothèque, devenue médiathèque après travaux

2009  Ouverture d'une salle d'exposition à l'arrière de la médiathèque

2009  Mise en place de containers pour le ramassage des ordures après tri sélectif

 

2010  Travaux de requalification du centre historique qui retrouvera un peu son aspect moyenâgeux

2010  Réfection du clocher de l'église pour colmater les fuites de la terrasse