blason arbresle

Derniers articles publiés

Antoine Porte le dernier tonnelier de l'Arbresle

Vers 1880, l'Arbresle, dont la superficie totale est de 330 hectares, possède 100 hectares de vignes. Le phylloxera en détruira les trois quarts mais, dès 1886, on replante des cépages américains.

En 1903, 80 hectares de nouvelles vig...    Lire l'article


L’évêque de Durham, Robert de Stichill meurt à Arbipollis (L’Arbresle) en 1274.

En 1274, se tient le second concile de Lyon  présidé par le pape Grégoire X. Jacques 1er d’Aragon, l’ambassadeur de Michel Paléologue, empereur de Byzance, les membres du clergé grec  ainsi que 500 évêques, 60 abbés (dont ...    Lire l'article


Gaspard Claude de Claret de Montverdun Gouverneur de L'Arbresle

Jacques-Annibal Claret de Fleurieu eut, en plus de cinq filles, quatre fils : l'ainé, fut prénommé Camille Jacques Annibal Gaspard (1727-1794) ; le second, Marc Louis Antoine (1729-17963), ami de Jean-Jacques Rousseau et disciple de Jussieu, es...    Lire l'article


Arborosa n°39

Vous pouvez vous le procurer à l'Arbresle:

-à la Maison de la Presse rue C De Gaulle

-au Super U Culture de la Zone d'activité des Martinets 

et à Sain Bel au Tabac-presse.

Ce numéro préparé par plusieurs associations historiques du Pays de L’Arbresle sort pour la première fois sous l’égide du Graappa (Groupement de Recherche Active des Associations du Patrimoine du Pays de L’Arbresle). Le Graappa est association de fait, pour le moment, qui s’est fixée pour objectifs de créer des synergiques au niveau locale dans le domaine de l’histoire et du patrimoine. 

Dans ce numéro 39, de la rentrée automnale de 2016, les rédacteurs de la revue vous feront à nouveau découvrir des aspects, souvent méconnus de notre histoire du pays de l’Arbresle. 

Saviez vous que les mines de baryte étaient nombreuses en Beaujolais et Lyonnais et que l’Arbresle possédait à la fin du XIXème siècle une usine de  transformation de ce minerai ; mais à quoi peut bien servir la baryte ?

M Chermette de St Clément sous Valsonne nous a rapporté l’histoire succincte de leur mine de baryte et de l’accident qui a manqué de coûter la vie à quatre mineurs de ce village, en 1944.

L’Arbresle a vu naitre un fondateur de banque et le patron des guides touristiques Pol: Francisque Bérerd.

M Réguillon de Bessenay nous raconte l’histoire des filleuls de Napoléon III du pays de l’Arbresle.

L’auberge médiévale des Trois Maures présente en couverture  de ce numéro est un clin d’œil à l’article de M Forissier sur son état de délabrement au XIXème siècle.

Toujours par Pierre Forissier , vous découvrirez les mesures utilisées, dans la région, avant la Révolution, bien avant l’arrivée du système métrique qui nous a bien simplifié la vie. 

M Gelly, membre de la Drac qui a participé bénévolement à la réalisation du film sur L’Arbresle et qui nous a commenté les pierres préhistoriques ramassées par Pierre Pin, ancien viticulteur de Nuelles, pendant plus d’un demi siècle, nous a fait l’honneur de nous rédiger ces conclusions sur  les plus belles de ces pièces.

Nous terminerons ce numéro sur la légende des chevaliers de l’Arbresle, légende qui remonte à la guerre de cent ans mais qui n’est pas dénuée d’intérêt car comme chacun le sais , les légendes ont toujours un fondement qu’il reste à découvrir.

Vous pouvez commander cette publication remplissant le bon de commande et en nous le renvoyant accompagné d'un chèque du montant indiqué.