blason arbresle
Accueil >> Les Publications >> Les livres

L'Arbresle - Une ville - Une Histoire - Des Hommes

Dans ce livre, nous revisitons l’Arbresle. Plus de deux mille ans se sont écoulés depuis sa naissance sur le promontoire  rocheux du confluent et   sur les hauteurs de Louhans ; bien des évènements ont marqué son histoire et sa physionomie.

Voici que surgissent du passé des personnages que le temps a, peu à peu, effacé de nos mémoires. Ils ont sillonné nos contrées, y ont laissé leur empreinte ; ils nous ont aussi transmis leurs témoignages et à travers eux, des luttes féodales aux joies de la Libération en 1944, en passant par les épidémies ou les guerres de religion, nous revivons ces heures tragiques ou glorieuses à travers les soubresauts de l’Histoire.

Ce livre raconte l’Arbresle au fil des siècles mais il est, avant tout, une histoire d’Hommes.

Découvrir la publication

Quant à moi le Destin me pousse

On se penche par hasard sur un recueil de feuillets jaunis par le temps, et le voyage commence.

C’est  ainsi  que  l’auteur  de  ce  livre ouvre les archives d’une famille  arbresloise sans se douter que cela le mènera jusqu’en Argentine  pour tenter  de  comprendre  le  destin énigmatique  d’Anthelme Valin,  son  compatriote exilé un siècle auparavent.

À  partir  de  documents  inédits, lettres, dessins, manuscrits, ce  récit  entraine  le  lecteur, au fil  d’une  saga  familiale,  de  L’Arbresle  à  Buenos Aires, du Pays Lyonnais à l’Argentine d’hier et d’aujourd’hui.

Découvrir la publication

LES CARNETS DU GÉNÉRAL GUIBAUD

 

LES CARNETS DU GÉNÉRAL GUIBAUD

Les "Amis du Vieil Arbresle" viennent d'éditer un important ouvrage qui n'est autre que la transcription de son "journal" qui nous a très gentiment été confié par sa sœur, Marie-Ange ; celle-ci vit toujours dans la propriété familiale de Persanges, si souvent évoquée par le général.

La lecture des  Cahiers du Général Eugène Guibaud, écrits au fil des années sur une vieille machine à écrire, nous permettent de suivre, pas à pas, sa carrière au sein des troupes coloniales, de parcourir son itinéraire qui, de la Mauritanie à l’Indochine, du Sahara à Paris, l’a mené jusqu’aux étoiles.

Ces cahiers se lisent comme un roman d’aventures (et même un roman d’amour) ou transparait toute la grandeur d’un homme d’honneur dont la droiture n’a d’égale que la générosité. C'est aussi un émouvant livre d'Histoire qui nous replonge dans ces périodes troublées qui ont précédé et suivi le conflit mondial de 39-45.

Tout au long de ses divers commandements, par ses manières directes et cordiales, il a su attirer le respect et la sympathie de ses hommes, toujours prêt à les comprendre et les aider.

Commencée en 1930 par son entrée à Saint-Cyr, sa carrière proprement militaire s’achève en 1966 lorsqu’il est nommé par le général de Gaulle Directeur Général du SDECE, le Service de Documentation Extérieure et de Contre Espionnage. Il sera ensuite nommé au Service Extraordinaire du Conseil d’État. On comprendra aisément sa discrétion sur cette période pour laquelle nous n’avons plus d’écrits !

Découvrir la publication